Préserver son capital beauté, ce Micro-courant qui nous fait du bien

Comment la peau vieillit-elle ?

A partir de 30 ans, votre bio-rythme se ralentit. Petit à petit, l’activité de vos cellules décroît. La régénération de la peau se fait de façon plus lente. Les fibres de collagène se brisent, l’élastine perd de son élasticité. La peau perd progressivement sa souplesse et se relâche, rides et ridules apparaissent à la surface de la peau. Le relâchement cutané, le dessèchement, la perte de tonicité et de fermeté de la peau sont responsables de l’apparition des rides, des plis d’affaissement, de l’altération de l’ovale du visage, des poches sous les yeux, des bajoues et du double menton.

Ces signes visibles du vieillissement de la peau sont en réalité le résultat d’une désorganisation de la structure du derme, couche inférieure de la peau où se trouvent les éléments structurels : fibroblastes, cellules de soutien du derme, fibres de collagène et d’élastine, hydrocapteurs. Le derme s’affaiblit et perd de sa densité. La peau devient plus fine, plus sèche et se relâche.

Ainsi l’aspect général de la peau, sa qualité, sa fermeté, sa souplesse, est déterminé par la couche structurelle plus profonde, le derme, tissu de soutien de la peau, et c’est en premier lieu dans le derme que se manifestent les signes du vieillissement.

ATP L’énergie de la vie

Une cellule vivante est non pas figée mais constamment animée par son métabolisme vital caractérisé par la décomposition et la construction de nouvelles molécules biologiques. L’une des molécules les plus importantes que nous utilisons et fabriquons dans le métabolisme est l’ATP. L’ATP désigne l’adénosine triphosphate et est la principale source d’énergie de notre corps. L’ATP contribue au transport des molécules, des nutriments à l’intérieur de la cellule, il constitue l’énergie nécessaire pour toutes les activités métaboliques cellulaires dont la production de protéines et des fibres de collagène et d’élastine.

Sans ATP diverses activités métaboliques dans le corps humain ne peuvent avoir lieu, notre corps ne peut pas fonctionner. C’est l’unité universelle d’énergie pour les organismes vivants.

L’ATP est constamment recyclé dans le corps, mais il y a aussi un besoin de synthétiser de nouvelles molécules d’ATP.

La diminution de la synthèse de l'ATP

Comme l’activité des cellules, ou leur absence, dépend de l’ATP, la synthèse de l’ATP est alors cruciale pour une cellule saine et un corps sain, y compris la peau, le tonus musculaire, la réparation et la régénération des tissus.

Dans une certaine mesure, on pourrait considérer la capacité du corps à maintenir l’intégrité de sa jeunesse complètement dépendante du niveau d’ATP qui a pu être généré de façon cohérente pour alimenter efficacement les fonctions cellulaires essentielles de la vie. Certains scientifiques considèrent le processus de vieillissement comme un traumatisme lent qui met constamment en avant une demande constante de plus d’énergie pour maintenir la performance maximale. Cette demande constante et la réaction deviennent de plus en plus faible au fil du temps

La stimulation de la synthèse de l'ATP

Des sources extérieures d’énergie spécifique peuvent avoir un impact substantiel sur la stimulation de la synthèse d’ATP. Bien que cela semble assez simple, créer des réactions dans le corps est unique à chacun selon sa propre spécificité à la fréquence.

Microcourant et ATP

En 1991, le prix Nobel de médecine a été décerné à 2 scientifiques allemands pour leur découverte d’un courant électrique subtil existant dans tous les types de membranes cellulaires à travers le corps. Ce courant électrique est vital pour la vie cellulaire et le bon fonctionnement des organes. Grâce à ce courant électrique subtil, appelé Micro-courant ou Bio-électricité, les cellules s’activent, reçoivent les nutriments, produisent de l’énergie, synthétisent des protéines, se communiquent entre elles, s’immunisent et se régénèrent.

L’étude a aussi permis de comprendre les mécanismes d’action de la stimulation directe des fibroblastes par des courants électriques externes sur les fonctions organiques.

Dès 1990, le micro-courant entre dans le protocole de traitement des blessures, fractures et implants osseux en médecine thérapeutique pour sa grande capacité à accélérer la cicatrisation et la réparation des tissus lésés.

Des études supplémentaires mettent en évidence que la stimulation directe des cellules par le micro-courant augmente leur synthèse d’ATP d’environ 500%. Mais l’effet est inversé lorsque le courant électrique augmente en intensité. Ce phénomène est d’une importante capitale et définit la règle d’Arnold Shultz qui énonce que des petites intensités électriques stimulent l’activité cellulaire, de plus grandes l’entravent, et des intensités encore plus importantes la détruisent. Ainsi, il a été démontré que la synthèse d’ATP est optimale lorsque le courant électrique appliqué ne dépasse pas 500µA.

De faibles niveaux de micro-courant avec des fréquences spécifiques sont donc capables de stimuler la physiologie et la croissance des cellules.

Des niveaux plus élevés, d’autre part, ne fonctionnent pas et empêchent et diminuent même la synthèse de l’ATP, ce qui, à son tour, a un effet défavorable sur toutes les parties du corps et ses fonctions cellulaires.

SKEEN PATCH le MICRO-COURANT REGENERATIF, la spécificité à la fréquence de chacun

Comme indiqué précédemment, chaque personne présente une spécificité particulière à la fréquence et réagit donc à différentes séquences spécifiques de fréquences associées à des niveaux faibles de micro-courant. Autrement dit, un courant électrique de faibles niveaux sans séquences de fréquences spécifiques n’est tout simplement pas efficace.

Dès l’an 2000, l’équipe médicale de la société française I.MANAGEMENT entreprend un programme de recherche et de développement sur la régénération cellulaire de la peau. En 2005, elle a mis au point une technologie exclusive de séquençage des fréquences de son micro-courant optimisé à 500µA qui offre un large éventail de fréquences dans un court laps de temps, ce qui permet d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Ainsi est né le MCAA Micro-courant régénératif anti-âge équipant les Dispositifs SKEEN PATCH. Le programme spécifique de bio-stimulation SKEEN PATCH a la capacité d’optimiser le bon fonctionnement des tissus et leur capacité à se réparer et à se régénérer.

D’intensité très faible, le MCAA est indolore et sûr, c’est un bio-stimulant naturel, qui ne heurte pas la physiologie des cellules, qui éveille leur respiration et favorise leur bonne santé.

Il est capable d’augmenter jusqu’à 500% la synthèse d’ATP des mitochondries, fournissant l’énergie abondante aux cellules pour la production des protéines et de leur tissu de soutien (collagène et élastine).

Le MCAA entre dans le protocole des soins médicaux des plaies à cicatrisation difficile, du retard de consolidation des fractures osseuses compliquées, des oedèmes et des inflammations post-opératoires, … Les lésions tendino-musculaires des sportifs deviennent aussi une bonne indication du MCAA.

En traitement esthétique, la régénération des cellules ainsi facilitée et renforcée, il en résulte l’augmentation de la vitesse de formation du nouveau collagène, une vascularisation soutenue, une qualité remarquable du tissu de soutien du derme qui se restructure, plus dense, plus ferme, plus tonique et plus hydraté. En surface, les pores se resserrent, le teint plus homogène, la peau plus lisse s’illumine.

A ce jour, aux Etats-Unis, la FDA enregistre et considère les dispositifs médicaux au micro-courant comme des appareils bio-électriques sûrs pour l’utilisation en Médecine.

En France, les appareils SKEEN PATCH ont obtenu la classification de Dispositifs Médicaux et l’Agrément de l’ANSM Agence nationale de sécurité du médicament et des Produits de santé.

SKEEN PATCH un concept novateur pour un lifting naturel et une peau magnifique

Afin de mettre la haute-technologie au service de tous, les concepteurs ont réussi à fixer le programme sophistiqué de Bio-stimulation cellulaire par le MCAA dans la mémoire des appareils ne pesant que quelques grammes et à automatiser leur fonctionnement, permettant ainsi une utilisation simplifiée à l’extrême.

Les appareils adhèrent sur la peau et diffusent le programme du MCAA sur tout le visage grâce à des électrodes autoadhésives et sans fil. L’utilisation se fait donc en mode mains libres, l’utilisateur peut même bouger et vaquer à ses occupations, l’appareil tient seul sur la peau et s’arrêtera automatiquement à la fin du programme d’une durée allant de 18 à 30 mn suivant les versions.

Grâce à la finesse du MCAA, les soins SKEEN PATCH devient des moments agréables de relaxation, d’apaisement durant lesquels un véritable travail de fond de revitalisation, de désintoxication, de réparation et de nouvelle reconstruction des tissus sous-cutanés se met en place.

SKEEN PATCH un bijou de technologie

L’effet bonne mine, tonifiant, lissant, liftant est immédiat

Les résultats sont visibles sur le raffermissement cutané et l’ovale du visage

La peau est plus lissée, le teint plus lumineux, l’ovale remonté, la pommette est réhaussée, et le regard plus vivant.

Le coup d’éclat est spectaculaire

SKEEN PATCH a été récompensé du Prix de l’Innovation au 43è Congrès International d’Esthétique Appliquée à Paris