“Bon sang, on dirait que tu rajeunis …”